Préface

LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE PROTEGE L’ETRE VIVANT DANS TOUT SON ENSEMBLE : MALADIE ET PATIENT !

La médecine chinoise tente de rétablir et de rééquilibrer les déficiences énergétiques, causes de nombreux maux et maladies !

La médecine de Pasteur, au début du 20e siècle, a fait ses preuves notamment avec la vaccination et les antibiotiques. Mais celle-ci n’a que 200 ans, tandis que la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), malheureusement méconnue, oubliée, zappée par la plupart des occidentaux, existant depuis plus de 3000 ans, s’intéresse d’avantage au PATIENT qu’à la MALADIE, même si les deux sont liés pour la vie, comme une sorte de mariage ou de PACS !

 

La MTC soigne autant en prévention qu’en guérison, de maladies de tout type : obésité, burn out, hypertension, insomnie, bronchite, fatigue chronique, stress, hémocromatose, boulimie, anorexie, migraines, incontinence, descente d’organes, cholestérol, maladies virales, cancérologie, AVC, covid 19...

Si la médecine occidentale guérit, de nombreux maux, comme par exemple d’une fracture par la chirurgie, elle ne respecte pas ou peu les suites et conséquences de l’opération : fatigue et déséquilibre physiologique et psychologique, gêne conséquentielle du mal et de l’opération, et il serait important de poursuivre un traitement nommé « Pharmacopée à base de plantes » sans médicaments chimiques, pour rééquilibrer le patient dans son ENTIER comme la MTC ! Important aussi de constater que les Etres que nous sommes, soignés par la médecine chinoise, souffrent peu d’obésité, devenue l’une des premières maladies mondiales (rapport de l’OMS), car il s’agit bien d’une MALADIE pouvant aboutir à un AVC, du diabète, un cancer du foie ou du pancréas, des soucis respiratoires…, sans oublier l’aspect physique qui entraine aussi des problématiques psychologique et/ou psychiatriques.

Alors qu’il s’agit de BIEN MANGER, se faire plaisir en respectant des règles de médecine chinoise pour être à la fois bien dans sa peau, ne pas grossir et respecter son corps… Car oui, tout ce que nous mangeons et buvons au quotidien est ingéré dans notre corps et joue sur notre mental…
Un petit exemple qui vous fera tilt : si vous mettez du mobilier de qualité dans un appartement insalubre, ça fera désordre , et pas « beau » diront certains! Autant avoir le strict vital en mobilier dans un appartement correct… C’est la même chose en médecine : un corps sain dans un esprit
sain !… Nous l’oublions trop peu aujourd’hui, d’autant que nos parents, grands parents et ancêtres mettaient un point d’honneur à appliquer des règles simples comme une cure de radis noir pour nettoyer le foie, du foie de morue pour retrouver la vitalité, manger des repas différents chaque
jour pour un véritable « régime » équilibré.

Ce que nous mangeons peut influencer une pathologie ou une guérison

  « De tout temps, les Chinois se sont soignés avec ce qu’ils mangeaient ; ils ont toujours cherché les meilleurs produits ! Chaque plat sert à soigner quelque chose : le porc aux haricots noirs fermentés guérit les inflammations du rein, et ce n’est qu’un exemple. En fait 60 % d’amélioration peut être apporté par la nourriture ! 

  Certains compléments alimentaires peuvent être ajoutés aux plats pour changer une situation de carence.

L’Angélique avec du mouton renforce l’organisme si vous êtes frileux ; la Coriandre évacue les toxines... ».

  A l’heure actuelle, avec les modes des influenceurs, on devient soit Vegan, soit Végétalien, soit Végératien, soit Flexitarien !!! Super tout ça quand on pense que ça peut mettre des vies en danger par carence car notre corps a besoin, impérativement, d’un équilibre Yin/Yang (froid et chaud) pour vivre et surtout éviter des pathologies. On observe qu’à partir du mois de Mai une grande majorité de femmes se mettent au régime « salades » pour mincir et mieux porter leur maillot de bain ! Or, il faut savoir que manger exclusivement des légumes crus ne fait pas forcément maigrir mais provoquent des flatulences, gênantes physiologiquement et esthétiquement !


Trop de légumes tuent les légumes, trop de viande tue la viande…
L’équilibre est de règle et la MTC, à travers ses outils tels que l’acupuncture, la pharmacopée, une nutrition ADAPTEE A CHACUN et non à notre sœur ou notre voisin, c’est la solution pour un mieux être, un bien être, une médecine qui protège l’être vivant dans tout son ensemble !

 



Malaurie, 59 ans : J’ai des soucis d’hypertimie (bipolarité et hyperactivité) depuis ma tendre enfance, ce qui m’a valu des problèmes sociaux (crises de nerfs, addiction au travail et à l’alcool),
prostcranisation, …, malgré une réussite professionnelle. Mais le « personnel » a toujours été une catastrophe : instabilité affective, sexualité débordante… J’ai eu droit à des médicaments qui m’ont attaqué l’estomac : vomissements, étourdissements, malaises ; au final, les effets « spéciaux » ou indésirables, m’ont fait perdre mon permis de conduire et mon travail. Je me suis alors tourné vers la médecine chinoise, que je connaissais déjà un peu, et là, j’avoue, qu’à mon âge, je reprends une vie normale avec tous pleins de projets et une forme olympique…

 

Sans la MTC, mon passé médical aurait pu « m’immortaliser dans les caves du musée Grévin ! ».



Fabrice, 38 ans « Apres avoir été toxicomane et alcoolique, j ai eu des problèmes de sommeil; Il a fallu que je consulte un psychiatre pour lutter contre mes addictions et avoir un traitement afin de dormir, comme anxiolitiques, somnifères, tercian… Malheureusement, cette médication occidentale m’a fait prendre plus de 15 kilos en l’espace de 6 mois… Mais il m’a fallu choisir, à cette époque, méconnaissant la médecine chinoise, entre dormir ou grossir encore et encore !!! J’ai alors opté pour la médecine ancestrale chinoise !

J’évoquerais aussi un souci non négligeable qui peut poser problème à de nombreux malades : la quasi gratuité des consultations et médicaments occidentaux, contrairement à la médecine chinoise où il faut investir de sa propre poche !!! Quand on sait qu’avaler des tonnes de cachets détruit le foie, on peut y réfléchir à deux fois, non ?


Si vous voulez :

- arrêter de fumer ou de boire…
- mincir et maigrir sans effet « yoyo »
- gérer vos troubles de stress
- l’insomnie

- prévenir de cancers comme celui du sein

Contactez l’Institut la Tortue ! Car « Rien ne sert de souffrir, il faut guérir à point » !

Magali Pacary